Jul 02

Un DVD pour la CFMC

ARCHIPOP a produit un DVD élaboré à partir des archives de la Compagnie Française des Matières Colorantes de Villers st Paul. Ce projet commandé par la ville de Villers-Saint-Paul est accompagné d’un ensemble de témoignages et d’un livret destiné à contextualiser les archives.

Il est disponible à la bibliothèque de Villers-Saint-Paul pour la somme de 15€.

Renseignements : 03 44 74 51 52

 

Illustration d’une sortie d’Usine de CFMC en 1961 (Source Archipop) :

Sortie d’usine

 

 

 

Jun 26

Nouvel ouvrage sur le Pavillon de Manse de Chantilly

Le comité des travaux historiques et scientifiques nous a fait part d’une nouvelle parution :

En cette année de célébration du vingtième anniversaire de son existence, l’Association Pavillon Jacques de Manse (APJM) a le plaisir d’annoncer la publication par les Editions PRIVAT d’un livre dont l’auteur est Yves Bûck, président d’honneur de l’Association :  

Jacques de Manse

1628-1699

Maître des eaux à Chantilly 

En 250 pages, dans une première partie, l’auteur dévoile la personnalité et la carrière surprenante de celui dont le pavillon porte le nom ; dans une seconde, il décrit deux des faits d’armes qui sont à l’origine de la création de l’association : La reconstruction de la machine des Grandes Eaux du prince de Condé et la restauration des machines installées 200 ans plus tard par le duc d’Aumale.

 

L’ouvrage est disponible dans toutes les librairies et en particulier, à la librairie de Chantilly « entre les lignes », 15 rue du Maréchal Joffre et à l’office de tourisme de Chantilly au prix de 15,00 €.

Jun 25

La fête des associations à Villers-saint-Paul et à Creil, juin 2017

Les fêtes des associations sont des moments privilégiés pour les associations locales. Cela permet de présenter l’association, de partager avec les habitants et certains adhérents et de communiquer avec des responsables locaux comme les femmes et les hommes politiques.

 

Cette année, l’AMOI était présente à Villers-Saint-Paul le samedi 24 juin et à creil le dimanche 25 juin.

Au delà des échanges amicaux, nous avons pu échanger avec Monsieur le Maire de Creil et Président de l’ACSO, qui, lors de son allocution d’inauguration, a fait référence à notre association comme étant un des leviers pour partager avec les nouveaux membres de la communauté de commune de Creil Sud Oise dont Thiverny et Saint-Leu d’Esserent.

Une reconnaissance pour l’AMOI, merci Monsieur le Maire !

 

 

 

Jun 21

Mai 1968 : Collectons la parole de celles et ceux qui l’ont fait !

 

Et si on donnait enfin la parole à celles et ceux qui ont fait et vécu mai-juin 68 ?

Vous étiez apprenti, fonctionnaire, étudiant, ouvrier, employé, artisan, lycéen ou paysan, ou même enfant ? Mobilisez votre mémoire pour rappeler ce que furent ces journées et ces moments dans les usines, les bureaux, les villages, ou simplement dans vos familles. Envoyez-nous vos témoignages, peut-être même aussi une copie, un scan de ces photos noir et blanc gardées dans un carton, d’un vieux tract, d’une feuille de paye amputée à cause des grèves, d’un journal intime, de dessins ou de notes personnelles.

Vous avez jusqu’au 15 septembre 2017.

 

Envoyez vos contributions à l’adresse suivante mai68parceuxquilontfait@editionsatelier.com
Ou par voie postale
Les Éditions de l’Atelier
“PROJET MAI 68”
51-55, rue Hoche
94200 Ivry-sur-Seine
Vous pouvez envoyer par mail des documents (documents personnels, photographies, lettres, cartes postales, affiches, journaux…, scannés à 600 dpi), vidéos (au format mp4, mov, mpeg…), ou audio (mp3) dans une limite de 10 Mo. Au-delà, il est préférable de passer par wetransfer.
Edwy Plenel, président de Mediapart
Bernard Stephan, directeur général des Editions de l’Atelier

Accès à l”information et à quelques précisions

 

 

Jun 10

L’USINE DE MA MÈRE

Pendant un an, Évelyne a filmé la destruction de son usine (ARKEMA à Villers-Saint-Paul, pour faire plaisir à sa fille.
Lorsque Charlotte décide, quelques années plus tard, de confronter sa mère à ses images, tout ne se passe pas comme prévu.
Une comédie documentaire où mère et fille essayent, chacune à leur manière, de faire du cinéma.

Un film de Charlotte Butrak
Documentaire de 50 minutes

 

Jun 10

L’association Portail de l’Ukraine

C’est l’histoire de nos parents que l’association se propose de faire découvrir…

Après des mois de travail, l’association Portail de l’Ukraine basée dans le Nord est heureuse de diffuser le premier numéro de sa newsletter mensuelle consacrée à l’immigration ukrainienne en France.

Le lancement par l’association du site ukraine-memoire.fr  n’est qu’une première pierre à l’édifice : L’association est en quête de témoignages, cherche à partager des archives restées au fond des tiroirs, en faisant connaître le site et cette histoire méconnue, en publiant sur ukraine-memoire.fr.

Le but de ce projet ? Etablir un lien actif entre l’histoire de ces femmes et de ces hommes venus du fin fond de l’Europe et l’histoire de France. A l’heure où l’Ukraine porte un nouveau regard sur son passé, il s’agit aussi de jeter un pont entre la mémoire des «anciens» et la nouvelle vague d’Ukrainiens installés aujourd’hui dans notre pays.

L’association dispose  d’une exposition en 15 panneaux retraçant la vie des Ukrainiens qui se sont implantés en Nord Pas-de-Calais et d’un documentaire réalisé à partir de nos premières interviews.

Ces deux outils ne demandent qu’à tourner et être partagés.

Jun 05

Bar des Mémoires – Capécure : un port dans la ville

Une animation sympa organisée par l’Association Mémoire du Travail et la Ville de Boulogne sur Mer :

 

 

May 20

A LA RENCONTRE DU PONT COLBERT

 

Un périple de Creil à Dieppe pour (re)découvrir le Pont Colbert pour 51 personnes sous la baguette du chef d’orchestre, Jean-Jacques Verdebout, trésorier adjoint de l’AMOI!

 

Deux raisons avaient guidé ce choix de visite  :

  • le pont Colbert a été construit dans les ateliers de la « Société des Ponts et Travaux en Fer » de Montataire
  • les objectifs communs à l’AMOI et au Comité de Sauvegarde du pont Colbert :  faire connaître les origines du patrimoine et faire perdurer la mémoire de celui-ci.

A l’arrivé, Michel Mich, secrétaire du Comité de Sauvegarde a accueilli les visiteurs en présentant le comité qui mène un combat depuis 2009 pour la sauvegarde, l’entretien et la restauration du pont. Il faut savoir que ce pont  est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques mais n’est toujours pas classé à ce titre.

 

La visite a commencé par une présentation de la machine hydraulique et la cabine de manoeuvre puis par la découverte du pont tournant mis en service en 1889. Quelques éléments techniques sur le pont :

Le projet de construction émerge en 1880 et l’on doit son architecture à  Paul Alexandre, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées. Cette structure est assemblée et rivetée sur place en seulement 4 mois;

Quelques chiffres sur cette superstructure réalisée par la « Société des Ponts et Travaux en Fer » de Montataire : son tablier fait 70 mètres de long et pèse 800 tonnes ; le mécanisme qui permet de faire tourner le pont est hydraulique et pèse 80 tonnes donnant une énergie suffisante pour soulever le pont et actionner les vérins à eau qui entraînent une  chaîne. Ces 800 tonnes reposent au repos sur 4 cales.

 

Après le repas de midi, la visite s’est poursuivie avec un guide de « Dieppe Ville d’Art et d’Histoire », mais aussi ville aux quatre ports.

Vous aurez plus d’informations dans les prochains Cahiers de l’AMOI.

 

Apr 09

Conférence sur le Pont de Laversine à Saint Maximin

Ce vendredi 07 avril, dans le cadre de l’exposition “La révolution ferroviaire dans l’Oise” qui est un partenariat entre la commune de Saint-Maximin et la Maison de la pierre, Daniel Leclerc a présenté les résultats de ses recherches sur le Pont de Laversine. Ces recherches ont été réalisées dans différentes archives, dont les archives départementales de l’Oise à Beauvais, les archives de la SNCF au Mans mais aussi les archives militaires.

Le pont de Laversine, pour certains de La Versine, voire de L’Aversine, a été construit en 1859 et détruit lors de chaque guerre en 1870, 1914 et 1940. En l’attente de la reconstruction du pont, une déviation provisoire a été établie suivant différents tracés, par les allemands en 1870 et les français en 1914. Ces différents éléments nous ont été présentés par Daniel durant une petite heure.

Le site de la Maison de la Pierre était le lieu idéal pour cette conférence. Comme l’a rappelé le maire, Saint- Maximin s’est développé avec les carrières, le fluvial et la voie de chemin de fer reliant Paris à Creil.

Introduction de la conférence par Mélanie Baticle de la Maison de la Pierre :

 

 

Début de conférence de Daniel Leclerc :

Un grand merci au Maire de Saint Maximin et à la Maison de la Pierre pour leur accueil et la mise à disposition de cet espace très agréable.

 

 

Quelques photographies complémentaires pour illustrer ce moment de partage

 

Apr 02

Appel pour la sauvegarde du site Marinoni à Montataire et l’inscription comme Monument Historique

 

L’appel continue, avec comme objectif de recueillir, au minimum, 1 500 signatures d’ici la fin du mois de juin 2017… Nous vous présentons un échantillon de témoignages de soutien : merci !

Il est à noter que les habitants se sont montrés particulièrement sensibles au problème soulevé lors des présences de l’association sur les marchés de Creil et de Montataire. Ceux qui ont vécu une partie de leur vie à Montataire et sont repartis dans leur région ont également répondu à l’appel de l’AMOI. Certains ont même quitté la France pour retrouver leurs racines (Tunisie, Canada, Italie…) et par leur vision et leurs souvenirs, reflètent l’incroyable rayonnement du bassin creillois à une époque industrielle pas si lointaine…

 

D’abord des personnes ayant passé une partie de leur vie à Montataire, continuant ou pas à y vivre :

  • « Né à Montataire cette usine représente pour moi une période faste pour les travailleurs.»
  • « Un très beau bâtiment à conserver en mémoire du passé industriel et architectural. Il peut être recyclé de diverses manières. Un concours à projets serait une solution, après il faut trouver le financement... »
  • « J’ai passé 30 ans de ma vie dans cette entreprise et je souhaite que ces murs soient sauvegardés pour la mémoire.»
  • « Je signe car Marinoni m’a fait vivre 34 ans.»
  • « Bon courage pour maintenir cette façade du patrimoine de la ville où j’ai travaillé 42 ans chez Usinor, Sollac, ArcelorMittal…»
  • « Pratiquement toute ma carrière derrière ces murs. Respect…»
  • « On ne peut effacer 25 ans de ma vie !»
  • « Moi aussi j’y ai travaillé 31 ans et derrière l’enseigne MARINONI. Même si ce n’est qu’une usine, on était fier de construire de belles machines. Maintenant, les bâtiments historiques pourraient être sauvés, comme cela a été magistralement fait dans l’ancienne usine Parvillée à Cramoisy. »

Des signatures de toute la France et au-delà, mais aussi de plusieurs historiens ou de spécialistes du patrimoine industriel :

  • « Très beau patrimoine industriel à sauver, conserver et réinvestir !»
  • « Il faut toujours garder en mémoire les vestiges du passé pour les générations futures….ne serait que pour voir ce qu’il ne faut pas faire et éviter de refaire les erreurs du passé.»
  • « Façades et édifices en arrière à sauvegarder de toute évidence, à reconvertir ! (Ancien secrétaire général du CILAC, 1993 – 2012) »
  • « Je tiens aux monuments et à l’histoire vécue de toute la France et surtout de l’Oise ou je suis né et où j’ai vécu» (de Tunisie)
  • « J’ai travaillé de 1985 à 2004 pour cette usine comme démonstrateur. Avec ses exportations elle a été un des fleurons de technologie, elle a participé activement à l’essor avec tous les travailleurs qu’elle employait à Montataire, dans l’Oise et même du monde entier sans oublier la sous-traitance. Grâce à elle et son centre de formation, Montataire était connue dans le monde entier. Les bâtiments devraient y abriter un musée de l’imprimerie et des machines qui y ont été fabriquées» (du Canada)
  • « J’ai habité Montataire (commerce) et j’en garde de bons souvenirs» (d’Italie).

N’hésitez pas à diffuser l’appel Marinoni, en signant et en faisant signer : soutenez l’AMOI !

Older posts «