Accueil

À la fin des années 80 tombait la cheminée de l’usine chimique de Villers Saint-Paul. Après tant d’autres, c’était un pan du patrimoine du bassin creillois qui disparaissait à tout jamais. La mémoire ouvrière et industrielle ne peut pas, sans réagir, laisser disparaître jusqu’ à la dernière trace de ce que fut l’agglomération creilloise.

L’Association pour la Mémoire Ouvrière et Industrielle du bassin creillois a l’ambition de préserver, d’étudier, de mettre en valeur, de faire connaître les témoignages de l’activité ouvrière et industrielle de l’agglomération creilloise. Non pas pour s’enfermer dans le passé mais, au contraire, pour se tourner vers l’avenir.
C’est en affirmant l’importance et la diversité des compétences manifestées par les habitants du bassin creillois depuis le début du 19ème siècle que nous rendons sensible la capacité des femmes et des hommes d’aujourd’hui à relever les défis de l’avenir…

 

Nous ne travaillons pas seuls. Notre association se veut fédératrice. Fédératrice de ceux qui détiennent une part de mémoire, ouvriers, chefs d’entreprise, habitants du bassin creillois… Fédératrice de ceux qui détiennent une part de savoir, associations socio-culturelles, chercheurs, écoles… Fédératrice de ceux qui détiennent une part de pouvoir, milieux économiques, collectivités territoriales, État, Europe… Fédératrice enfin et pour commencer, des populations du bassin creillois.

Ensemble, nous voulons fonder l’écomusée de la mémoire ouvrière et industrielle du bassin creillois. Les locaux de l’ancienne usine de coffres-forts Fichet, récemment achetés par la municipalité de Creil, nous paraissent les mieux appropriés à cette fonction en raison de leur qualité. Située à la jonction de trois communes sur les quatre de l’agglomération, dans un quartier fortement marqué par l’industrialisation mais promis à la rénovation, l’ancienne usine doit devenir plus qu’un signe : le lieu de conservation et de mise en valeur de notre patrimoine commun, le lieu d’expositions et d’animations, de débats et de réflexions, de recherches et de culture, au service de l’ensemble de la population du bassin creillois.