«

»

Mar 05

Montataire, ce mercredi. L’association Amoi veut sauvegarder la façade des usines Marinoni en tant que patrimoine industriel du Bassin creillois.

Sa façade de briques rouges rappelle les belles heures de l’industrie du Bassin creillois. L’ancienne entrée de l’usine Marinoni, reprise par Goss puis fermée il y a trois ans, est pourtant aujourd’hui à l’abandon. Considérant que ce pan de mur est historique, l’association pour la Mémoire ouvrière et industrielle (Amoi) du Bassin creillois vient de lancer une pétition. Son objectif est de sauvegarder cette façade ainsi que les ateliers Perret « avant qu’il ne soit trop tard ».

Le parisien, 1ier mars 2017 

Laisser un commentaire